Blog - Rêve Lucide

Rêve Lucide
Menu
Aller au contenu

Les dossiers du mois


Connaissance VS ignorance

Rêve Lucide
Publié par dans Réflexions ·
Est-il nécessaire de connaître l’anatomie et la physiologie du cerveau pour être une bonne rêveuse ou un bon rêveur lucide?

Cette question m’est souvent posée et je serais tenté de répondre : « surtout pas ! ». Pour étayer mes propos, j’aime bien citer une petite histoire que j'affectionne particulièrement. Je ne sais pas si elle est réelle, mais en tout cas, elle illustre bien le phénomène :

« Dans un coin reculé des Pyrénées occidentales, un berger analphabète et totalement inculte soignait la maladie de « l’œil blanc » par simple imposition des mains sur les yeux des moutons atteints de cette affection. Interpellé par une telle prouesse, un médecin ophtalmologue en vacances dans la région demanda au berger comment il faisait. Le berger s’étonna de la question et lui répondit qu’il n’en savait rien. Le médecin passa alors plusieurs jours dans les pâturages avec cet homme énigmatique pour essayer de comprendre la nature d’un tel prodige. Il devait nécessairement y avoir une explication rationnelle. Il en profita aussi pour instruire le berger sur l’anatomie et la physiologie de l’œil. A la fin de la semaine, le berger eut une connaissance clinique exhaustive de l’œil du mouton, cependant, dès cet instant, il ne lui fût plus possible de soigner la maladie de « l’œil blanc » par imposition des mains. Il avait perdu son don, à tout jamais ».

Dans le monde du rêve lucide, il semblerait que le même phénomène se produise. Il suffit de se rendre sur les forums de discussion pour s’apercevoir que les onironautes qui ont une très bonne connaissance de la structure et du fonctionnement du cerveau sont, la plupart du temps, ceux qui font le moins de rêves lucides, voire pas du tout.

Autre preuve intéressante : il n’y a pas de meilleurs rêveurs lucides que les enfants qui, par définition, n’y connaissent strictement rien en anatomie physiologie. Force est de constater que plus ils avancent en âge, plus ils deviennent rationnels, et plus ils deviennent rationnels, plus leurs rêves lucides se raréfient.

Je n’ai pas un avis tranché sur la question, mais tout cela m’interpelle sérieusement quant aux recherches que j’effectue sur le rêve lucide. Je serais tenté de dire que bien souvent, moins on en sait, mieux les choses fonctionnent ; en tout cas dans ce registre.

A tout bientôt

source image: www.jeanpierrevarlenge.com



Aucun commentaire


Retourner au contenu